Maxime Potty : « Encore un podium… et de la frustration »

Pour son rendez-vous à domicile, Maxime Potty voulait jouer les avant-postes à l’occasion de la troisième épreuve du TCR Europe et du TCR Benelux à Spa-Francorchamps. Monté sur le podium de la première course après une superbe remontée, le pilote du Team WRT a répondu aux attentes… avant qu’un incident lors du dernier tour de la seconde confrontation ne le prive de points précieux.

Excellent troisième des essais qualificatifs, Maxime Potty s’est d’emblée placé parmi les meilleurs lors du troisième rendez-vous du TCR Europe et du TCR Benelux. Mais au moment de l’extinction des feux pour la Course 1, la VW Golf GTI TCR #88 restait « scotchée » sur la grille de départ. « C’est de ma faute »,avouait Maxime avec son honnêteté habituelle. « J’ai mal enclenché la première vitesse et, quand j’ai lâché l’embrayage, il ne s’est rien passé. Le temps de comprendre et je suis tombé à la 8eplace. »

Potty_TCR_Europe_Spa_2019_Quentin_Champion_1On craignait alors le pire pour le pilote du Team WRT, qui se retrouvait dans un peloton de chasse animé. Mais Maxime gérait à la perfection ces luttes portière contre portière pour rapidement revenir à la 5eposition, avant de doubler les Peugeot de Jimmy Clairet et Aurélien Comte. « Dans le denier tour, j’ai attaqué Aurélien par l’extérieur au virage de Stavelot », expliquait le jeune homme de 19 ans. « Il a été très correct car il aurait pu me sortir et il m’a laissé juste la place. Mais que ce podium était agréable ! Sans mon départ raté, peut-être aurais-je pu mettre plus de pression sur les deux Audi de tête, mais je ne pense pas que j’aurais pu faire mieux que 3e. J’ai donc bien rattrapé mon erreur. »

Dimanche, Maxime s’élançait depuis la 8epositon en vertu de la règle du Top 10 des qualifications inversé. Dans un groupe une fois de plus très chahuté, le pilote d’Hamoir était pleinement dans la bagarre, revenant un moment au 6erang. « Après une neutralisation par Safety-Car, nous nous sommes retrouvés à trois de front au sommet des Combes et j’ai été touché. Par la suite, j’ai commencé à avoir de très fortes vibrations. En fait, se sont mes pneus avant qui étaient en train de partir en lambeaux. Malgré tout, j’ai entamé le dernier tour à la 7eplace. Mais j’étais vraiment en difficulté. Ma voiture était presque inconduisible et j’ai perdu trois positions. J’allais finir au 10erang quand, au moment de freiner pour le dernier passage par la chicane, je me suis retrouvé sans freins. Les vibrations avaient totalement écarté les plaquettes… J’ai tiré le frein à main pour m’arrêter dans l’échappatoire, mais j’ai finalement terminé 21edans le classement du TCR Europe et 7edans la compétition Benelux. »

Potty_TCR_Europe_Spa_2019_Quentin_Champion_2Le bilan de ce meeting spadois est donc mitigé. « Je suis content d’avoir joué les avant-postes et, comme l’an dernier, d’être monté sur le podium »,confirmait Maxime. « Par contre c’est vrai que je termine le week-end avec une pointe de frustration car nous aurions pu aussi marquer des points importants lors de la seconde course. On essaiera de le faire sur le Red Bull Ring ! »

C’est en effet en Autriche, du 12 au 14 juillet, que se déroulera la quatrième épreuve du TCR Europe. Maxime tentera d’améliorer sa 8eplace au classement du championnat. « Les écarts sont vraiment très réduits puisque je ne suis qu’à 24 points du podium provisoire alors qu’une victoire rapporte 40 unités », glisse-t-il. « L’objectif sera donc de revenir dans le Top 5 ! »

  

Photos : Quentin Champion